top of page

Les troubles neurocognitifs

Les troubles neurocognitifs sont caractérisés par une réduction acquise et

évolutive chez une personne dans un ou plusieurs domaines cognitifs tels que: 

La

mémoire

Le

langage

L'attention

complexe

Les fonctions 

visuo-motrices

Les fonctions 

exécutives

Les aptitudes

sociales

Le trouble neurocognitif majeur (ou démence) consiste en une altération, acquise, évolutive et significative de la capacité d'une personne à être autonome dans les actes de la vie quotidienne. Il y a une perte d'autonomie qui nécessite l'intervention d'autrui pour la gestion de l'entretien du domicile, la gestion des finances, pour utiliser les moyens de transport, ou se faire à manger notamment. Les proches peuvent observer des troubles du comportement, un changement de la personnalité, une difficulté au niveau du raisonnement, et l'utilisation des objets du quotidien, et quelquefois une perte d'intérêt, un repli sur soi.

Les troubles neurocognitifs à début précoce

Les troubles neurocognitifs sont dits précoces lorsque les symptômes et manifestations du déclin cognitif sont observés avant

l'âge de 65 ans, soit entre 30 et 64 ans.

Le terme cognitif fait référence à ce qui se rapporte à la faculté de connaître. Par extension, la cognition est la capacité de l'individu à traiter l'information à partir de la perception, des connaissances acquises au cours de ses années d'apprentissage et par l'expérience.

bottom of page